Au début du XIXème siècle, deux sites de forges sont exploités à Cons-la-Grandville.

Lucien de Lambertye, ingénieur des Mines, rachète ces deux sites à la famille Denizet et les modernise.

La conjonction d'un enclavement géographique et la situation consécutive à la guerre de 1870, conduisent Lucien de Lambertye à stopper sa production à cette époque.

De ces deux usines subsiste aujourd'hui le haut-fourneau datant de 1865 de l'ancienne forge dite du bas, fonctionnant au bois et activé par la force hydraulique.

Ce témoignage exceptionnel de l'histoire de la sidérurgie du XIXème siècle a été classé monument historique en 1974.

 


© www.conslagrandville.com 2014